Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vendredi 13 novembre

Vendredi 13 novembre, un événement s’est produit dans Paris, événement qui par certains côtés ne ressemble à rien de ce que nous connaissons bien, de ce dont nous avons l’habitude, et qu’il est par conséquent difficile de nommer : série d’attentats perpétrés...

Lire la suite

Ida (Pawel Pawlikowski)

Ida (Pawel Pawlikowski)

Et si, 50 ans après, Ida, la tragédie qui porte le nom de l’héroïne du long métrage de Pawel Pawlikowski, s’offrait comme le pendant polonais du Fanfaron, l’un des sommets de la comédie italienne du début des années 60, et, sans aucun doute, le meilleur...

Lire la suite

Nécro (de boucher)

Trop poilante, la nécro de Lou Reed dans Libé ce lundi. Très scolaire, aussi. Qu'on en juge ! Thèse : « Lewis Alan Reed (…) était un type notoirement exécrable que beaucoup de journalistes appréhendaient de rencontrer (…) : attitude absente, autoritaire,...

Lire la suite

D'un pont, l'autre

D'un pont, l'autre

Ni le Ponte Vecchio que l’imaginaire florissant du narrateur de la Recherche encombre au printemps « de jonquilles, de narcisses et d’anémones », ni le pont Saint-Isaac enjambant la Neva dans les eaux poissonneuses de laquelle Ivan Yakovlévitch, barbier...

Lire la suite

Après mai (Olivier Assayas)

Après mai (Olivier Assayas)

La critique s’enchante du dernier Assayas. C’est son droit. Il n’empêche. L’ennui suinte de l’écran. Le film ne parvient jamais à faire oublier qu’il procède à une reconstitution historique. Gilles (c’est-à-dire Olivier Assayas lui-même), le personnage...

Lire la suite

Dans la maison (François Ozon)

Dans la maison (François Ozon)

François Ozon, peu enclin au réalisme, a depuis longtemps choisi son camp : celui d’un cinéma stylisé teinté d’ironie. Dans la maison, dernier opus du prolifique cinéaste, nous conte les mésaventures de Monsieur Germain (Fabrice Luchini), professeur de...

Lire la suite

A perdre la raison (Joachim Lafosse)

A perdre la raison (Joachim Lafosse)

L’épilogue approche. Une fête de mariage (blanc) réunit autour d’une table de jardin la plupart des protagonistes du film. Soit, une mère marocaine et ses trois enfants adultes ; André (Niels Arestrup), le « bienfaiteur » de cette famille, père adoptif...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>